LES CONFIDENCES D'UN GEANT DE LA GRANDE DISTRIBUTION

Publié le par ERIC

L 213

(L213) Du bruit Dans le Landerneau. LECLERC Michel Edouard. Entretiens avec Yannick Le Bourdonnec

Paris. 2004. ALBIN Michel. 308 p.

 

Présentation de l’éditeur :

Un homme dont le patronyme s'affiche sur près de 600 magasins. Le seul chef d'entreprise, affirment les sondages, que les Français imaginent président de la République. Tel est Michel-Édouard Leclerc.

Cette étonnante popularité, il la doit à un indéniable talent médiatique, au poids économique des entreprises qu'il représente, mais aussi à un environnement familial qu'il évoque avec émotion.

Depuis vingt ans, aux côtés d'Édouard Leclerc son père, il n'a cessé de lutter pour la défense du pouvoir d'achat, contre l'inflation et les atteintes à la libre concurrence. Au moment où précisément une fraction de la société occidentale refuse que "le monde ne soit qu'une marchandise", Michel-Édouard Leclerc décrypte les nouvelles attentes sociales. Sur le développement durable, les OGM, la sécurité alimentaire, l'environnement, le commerce éthique, la diversité culturelle et l'accès de tous aux technologies, il prend position et s'engage !

Un ouvrage passionné, écrit par un homme qui dit avoir appris "chez les bons pères, et plus encore dans la littérature, que l'impertinence, cette forme douce de rébellion, pour peu qu'elle serve une cause généreuse, ouvre un champ d'écoute populaire autrement plus efficace que le relais des notables".

Sommaire :

  • C'est de Bretagne que souffle le vent !
    • J'ai toujours aimé l'indépendance
    • Tel père, tel fils
    • Il y a bien un modèle armoricain
    • Notre histoire a un petit air de saga
  • La solidarité et le réseau plus puissants que l'argent
    • La force du réseau
    • Communiquer, c'est s'engager
    • Le corporatisme, voilà l'ennemi
  • Les chefs d'entreprise face aux nouvelles attentes sociales
    • La sécurité sanitaire et alimentaire
    • On nous ment sur le pouvoir d'achat
    • La technologie au service du bien-être et des savoirs
    • Rendre la culture accessible
    • Le développement durable n'est pas simplement une mode

Mon avis ( Juin 2011)

Même si l’ouvrage n’offre pas de révélations sur ce qui est devenu un empire, force est de constater que Michel Edouard Leclerc répond à chacune des interrogations, y compris quand elles sont dérangeantes. La présence du questionnement du journaliste oriente néanmoins les propos, et on regrette de ne pas entrer plus dans le détail en ce qui concerne la gestion des actifs immobiliers dans la Grande Distribution, ou sur la conception de ce breton sur le rôle de son enseigne dans la maitrise de l’inflation.

Le jeu des questions réponses rythment l’ouvrage, obligeant à un style direct et facilement compréhensible. Malheureusement, il ne permet pas de s’attarder plus longuement sur des sujet, qui auraient mérité d’être creusé.

 

Commenter cet article